Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Dim 4 Sep - 10:40

Roberto garde sont sang froid et tente d'inspiré confience, il ne montre aucun signe d'agresivité mais reste sur ses garde.
-Salut l'amie, on ait pas la pour te déranger, on veux juste un antidote, tu connais les lieux?
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Dim 4 Sep - 12:01

Joshua les regardait. Ils ne mentaient pas, et ça Joshua en était sur car quand sa vie est menacé, les gens ne mentent pas. Mais bon aucune raison de leur faire confiance.

En guise de réponse il montra sa gorge. On voyait quatre trou qui semblait profond ainsi que du sang seche autour.

- Ta soeur elle a la rage ? Demanda t'il en piitant sa gorge.

Elle répondit puis fit un pas en sa direction les mains en avant. La méfiance l'emporta et il parla :

- Je connais pas les lieux, mais en attendant vous avez deux choix : 1/ Vous me donné vos armes, et vous partez avec moi devant moi. 2/ Vous me donné vos armes, et vous restez ligoter dans une remise. 3/ Vous mourrez et je prends votre matos. Enfaite y'en a 3. Vous choisissez quoi ?
avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Dim 4 Sep - 12:07

A l'attention de Hildegarde Roberto fait signe de baisser les armes.
-écoute y as peut de monde ici sa serai dommage de tuer les dernier survivant surtout quand ses survivant ne savent même pas leur nom!
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Dim 4 Sep - 13:18

- Ce serait dommage tu as raison... Dit t'il avec un léger sourire narquoi. Tu choisi quelle option ? Car il ne reste que quelques secondes avant que la gâchette soit appuyer.

En réalité Joshua n'avait pas envie de tuer, mais il l'avait déjà fait pour sa survie et le refera si il le devait. Quitte a repenser a l'âme du mort durant son sommeil.
avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Dim 4 Sep - 13:53

Roberto sort ses armes et les tend a l'homme qui se tient en face de lui (une hachette et un pistolet avec 3 munition).
-Es-ce qu'on peu y aller maintenant?dit-il l'air exaspéré.
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Dim 4 Sep - 18:36

Alors que Joshua confusquait les armes des visiteurs, et par là imposait son autorités, un hurlement dé dit entendre dans le complexe souterrain  C'etait pas vraiment un cri animal, ni vraiment humain, mais plutôt un cri de film le extrême a vous glacer le sang. Un silence s'installa dans le trio. Hildegarde regards Joshua et dit d'un que blasé :

-Et bien monsieur le chef, j'espère que si ces monstres nous tombe dessus vous saurez bien nous protéger. Car il n'y a plus que vous d'armé. Mais vous êtes un valeureux guerrier n'est-ce pas ?

-Sinon oui ma soeur a une forme de rage, et c'est cette maladie qui sevue ici bas.
avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Dim 4 Sep - 19:13

-calmer vous Hildegarde, savez vous ce que sont ces choses?
Demande t'il a l'homme en face de lui.
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Dim 4 Sep - 19:48

Hildegarde ne semblait pas vraiment en colère mais elle ajouta d'un ton froid :

-Je suis calme vous savez, mais ce type ...

Elle désigna Joshua

- ...nous prive de nos defense par paranoïa dans un souterrain rempli de monstre. Je crois qu'il se trompe d’ennemie. Et si je meurt parce qu'il m'a prit mes armes et n'a pas sue me défendre, je me dirait que c'est un vrai ...

Un second cri vint couper le dernier mot doux que souhaitait prononcer la belle blonde. Les hurlements venaient de partout et raisonnait dans tout le bâtiment. impossible de savoir d'où ça venait vraiment.



avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Mer 7 Sep - 19:56

Joshua s'était désintéresser des deux inconnues après avoir mis les armes dans sa poche et sur sa ceinture. Il réfléchissait que faire. Les tuer ? Non, trop radical et horrible. Mais de toute façon son interrogation fut terminée lorsque il entendit le premier cri.

Ce cri horrible, qui faisait froid dans le dos et qui lui rappelait que la menace était omniprésente. Il suffit d'un deuxième cri pour que la panique envahisse Joshua. Il brandossait son fusil à droite et à gauche et de grosses gouttes de sueur perlait sur son front. Il s'assit mais se releva et rendis les armes. Il ne ressentait aucune frustration ni honte : il avait mieux à faire.

- Passez devant, on va reprendre le lieu.
avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Mer 7 Sep - 22:24

Hildegarde et Roberto récupérèrent leurs affaires, puis la belle blonde répondit au monsieur plus âgé :

-Je ne sais pas trop, ce sont sûrement des infectés en phase terminale. Il faut se méfier je pense ...

Il était inutile de le préciser ! Le tri s'avança donc dans la pièce suivante (3). Là une sorte de couloir en L. Sur la droite une porte avec noté "ascenseur", sur le devant trois portes closes d'où ne sortait aucun sons, et au détour du L, sur la gauche une grand baie vitrée qui laissait voir un horrible spectacle. Le mot est faible !

Derrière cette baie vitrée on pouvait voir une vingtaine de corps nus, se gondolant contre la vitre, essayant de sortir bêtement, tel des mouches attirés par le soleil derrière un carreau. Ils semblaient à moitiés mort, à moitié vivants, bavant, balafrés, saignant. certain avait des bras cassés, des jambes cassés. des plaies ouvertes dégoulinantes de sang noir. D'autre était au sol et rampait comme des vers, se faisant piétiner par ceux qui étaient debout, tentant de se défendre avec leurs dents, leurs ongles, enfin, pour ceux à qui il en restait.

Des sons masqués par l'épaisseur de la vitre venaient aux oreilles de nos héros qui n'en menait pas large. Chacun fut pétrifié devant tant d'horreur et d’inhumanité. Il allait être plus difficile de rester concentré et de garder la tête froide à présent.




Après deux trois minutes de silence, Hildegarde ouvrit la bouche :


-Regardez, derrière ces ...

Elle ne dit rien et désignât les créatures.

- ... Il y a des frigos, des paillasses et tout un labo ... Mon petit doigt me dit que l'antidote doit être par là derrière tout ça.

Puis elle fondit en larmes.
avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Ven 9 Sep - 19:45

-il vous reste combien de munition?
Demande t-il a ses 2 compagnon.
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Ven 9 Sep - 20:56

Joshua eu un tilt dans son cerveau : Cet homme, ne pourrait jamais devenir son compagnon d'infortune. Il préférait penser a sa survie plutôt que a l'essentiel de l'humanité : l'aide. Certes, il ne faisait confiance a peu de gens, mais maintenant qu'ils étaient alliés il n'allait pas les abandonner.

- Pas mal répondit t'il à la va vite. mais on va pas foncer comme des bourrins

Il se rapprocha ensuite de la femme. Voir autant de personnes morte ou contamines (on n'arrivait pas a voir la différence) l'emoustillait un peu. Mais non, il ne verserai plus de larmes. Il se l'était promis.

- Bon... Je sais que c'est dur. Que voir des gens comme ça c'est naze, horrible. Que le kakis sont des enfoires mais bon... On est la ensemble, et si tu le souhaite on va attendre plus tard pour nettoyer. Tu pourras me raconter en détail ce qui c'est passer.

Puis il regarda la baie et répliqua :

- Tu connais quelqu'un ? On est pas obliges de les tuer, juste de les en mener quelquepart. Et ensuite de les soigner. Je vais réfléchir a un plan. Mais ne t'inquiète a partir de maintenant on est compagnon jusqu'à la mort.

Il prit ensuite la femme dans ces bras, et la consola. Lui disant qu'on allait s'arranger et qu'il fallait être forte.

avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Ven 9 Sep - 22:49

Hildegarde reprit ses esprits après les paroles réconfortantes de Joshua et répondit à Roberto :

-Il me reste trois cartouches, mais de toute façon, on ne va pas massacrer tous ces pauvre gens.


Puis elle avança vers les trois portes du fond (4)(5)(6) de ce hall morbide et poussa du pied l'une d'elle (6) fusil à la main.

Elle passa courageusement la tête par l'ouverture et appela ses compagnons:


-Hey, venez voir, il y a plein de papiers et de dossiers par ici ...





avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Ven 9 Sep - 23:10

Joshua, comme a son habitude, avait brandi le fusil en premier. Sa lampe torche éclaira la masse de papier dispose en rang sur les étagères. Des papiers, il pensait que chaque trace d'ancienne vie (si il y'en avait) avait été détruite. Une découverte donc intéressante. Il se rapprocha d'un des premiers papier, mais celui ci était rempli de lettre en bric abroc incompréhensible... Non il voiyait plutôt un dessin fait avec des lettres.

Sûrement son cerveau qui lui jouait des tours, la maladie s'empirait et la peur de devenir un non-homme lui empêcha de continuer. Il abandonna donc cette idée et lanca a l'homme :

- Toi, enfin on va s'arrêter de s'appeler toi, tu va me dire ton nom. Ensuite, tu va essayer de chercher des infos dans cette salle de paperasse...
C'est vrai qu'il avait vraiment une tête d'intello avec son crane dégarni et sa cinquantaine.Moi je vais me détendre en cassant quelque porte. continua t'il, avec un air derange, sérieux et sec. Un étrange mélange d'émotion.

Il partit donc vers la salle (5) et... Non ! Trop c'était trop ! Il donna un coup de pied dans la porte, la finesse l'enervait et Dieu sais qu'apres tout ça il s'énervait facilement !
avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Ven 9 Sep - 23:30

La porte du bureau du milieu (5) vola en éclats. Joshua pu voir derrière, après s'être fait mal au pied droit, sensiblement la même chose. Du papier, du papier, des ordi, des graphiques, des tas de truc pas évidents à comprendre en cinq minutes.

Mais peut être qu'avec un peu de temps il y avait moyen de trouver quelques chose ...

Peut-être ...


avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Sam 10 Sep - 8:15

Roberto regarde de plus près ces papier pour tenté de découvrir de quoi il parle.
-Pour te répondre l'ami, et bien je ne me rappelle de rien avant les 3 dernière heure, qui suis-je?
Bonne question.

Roberto se pose beaucoup de question:Quel es mon nom? Qu'es-ce que je fais ici? Qui ma fait ça?...
-Tu t'es fait mordre par quoi?
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Mar 13 Sep - 19:05


test ingéniosité :
Joshua N : 8(2d6)+6 => pas mal  Surprised
Roberto B : 9(2d6)+9 => super Smile
Hildegarde : 6(2d6)+5 => bof Sad


Le trio se mit à fouiller le bureau, Joshua trouva quelques documents concernant la maladie, apparemment il s'agissait d'un virus violent qui transformait les gens en sorte de zombies dénués de toutes volontés et ayant pour seul but de mordre tout ce qui bougeait. Les animaux ne seraient pas infectés. Voici ce que donnait le rapport :


Les infecté viennent d’une expérience visant à rendre des soldats combatifs même après leur mort. Hélas, ce fut raté, et donna naissance à un virus se transmettant par la salive et sang donc par morsure. C’est évidement très violent. Voici comment ce déclanche la maladie :

Phase1 : le patient dépérit en devenant dur comme de la pierre
Phase2 : une journée de « mort » apparente
Phase3 : le corps se relève puis devient sur agressif et veux detruir tous ce qui bouge



De son coté Roberto fit une découverte encore plus intéressante, un petit carnet de notes personnelles d'un des doc du labo. Il y était mentionné que les "infectés" craignaient le froid, et que c'était un moyen de s'en protéger. Mieux ! En dessous de zéro, et sur une période assez longue (plus d'une heure), les infectés gelaient et tombaient comme de vrais cadavres, la maladie étant très sensible au froid.

Quand à Hildegarde elle ne trouva rien à part un joli crayon qui permettait de faire une petite lumière bleu.
avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Mar 13 Sep - 20:04

-he les gars j'ai trouvé ça, regarder: "Il y était mentionné que les "infectés" craignaient le froid, et que c'était un moyen de s'en protéger. Mieux ! En dessous de zéro, et sur une période assez longue (plus d'une heure), les infectés gelaient et tombaient comme de vrais cadavres, la maladie étant très sensible au froid."
Je pense que l'on as trouvé le moien de se débarraser de ses "machin chose".

Et bien mon vieux tu devais être un sacré intellot, ou du moin tu ne devait pas être trop débile, nom d'un, comment je m'appelle, qui suis-je?
Roberto observe ses document, arme a la main au-cas-ou et dis a ses compagnon se qu'il vient de trouver.
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Jeu 15 Sep - 7:44

L'homme ne connaissait pas son nom, bien. Enfin il faisait peut être croire cela... Alors qu'il regardait a la vz vite tout les objets il lanca a "Bin" la phrase suivante :

Bon bâ si tu connais pas ton nom on va t'appeler Bin, ce sera mieux. Moi c'est Joshua

Puis il continua ses recherches. La tonne de paperasse le décourageait, des notes in compréhensble, des algorithmes complet et difficile... Mais il tomba par hasard, sur un papier ou diverse information était marquer. Il se rendu compte qu'en effet, sa peau était froide et les coups qu'il portait contée les murs, plus sourd. Dégouté et horrifié par la dexouverte de son possible destin, il fourra le papier dans sa poche et ecouta les trouvailles de Bin.

- Et bien maintenant on sait ce que on cherche... Je pense qu'on a plus rien z faire ici. Plutôt que de lire des papiers, allons chercher comment provoquer du froid..
avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Jeu 15 Sep - 17:46

-Bin, ok.
Bon tu n'aurais pas un truc du genre un extincteur ou un autre chose, non?

Roberto cherche des yeux un extincteur ou autre chose qui pourais produire du froid.
Il garde sa hachette dans la main ou-cas-ou.
Bin, non je pense pas que c'est ça, bon sang mais comment je m'appelle bon dieux!

avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Jeu 15 Sep - 18:22

Roberto chercha un extincteur mais n'en trouva pas. Visiblement les consignes de sécurité n'étaient pas respectées en ces lieux. Le trio decida de continuer son exploration et essaya d'ouvrir la porte où il était écrit "ascenseur". Derrière cette porte il y avait deux grandes portes métalliques avec des boutons marqués d'une flèche vers la bas. En l'absence d’électricité, rien ne fonctionnait.

Tandis que chacun explorait le lieu Hildegarde eut un cri perçant :

-Attention !!!

Juste derrière eux, quatre infectés arrivaient trainant la patte. Mais à coup sûr suffisamment valide pour attaquer. Il allait falloir agir ! Les quatre pauvres malades venaient des bureaux que nos héros 'avaient pas fouillés, et s'avançaient dans des râles vers ce qu'ils espéraient être leur futur repas.


avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Ven 16 Sep - 17:23

Lorsque le crit était passé dans les oreilles dans les oreilles de Joshua, il s'était élancé vers la sortie et avait mis en joue les 4hommes. Le fusil était armé et un petit clique se fit entendre lorsque il abaissa la sécurité.

- Tu bouge je te...  Joshua n'avait compris que trop tard qu'il y'avait non pas des hommes devant eux mais des infectés...

Le sang ne fit qu'un tour. Des milliers d'idées parvenait au cerveau du jeune homme... Les tuer ? Les mutilés ? Les ligoter ? Il devait faire vite, sa vie était en jeu.

Le doigt sur la gâchette. Il pressa le bouton. Le pan se fit entendre et les larmes venaient aux yeux de Joshua. Si c'était lui qui était là, si c'était lui l'homme qu'on venait d'abattre. Si c'était elle... Il releva la tête en entendant les cris d'hildegarde. Elle n'aime pas la violence, lui non plus.
avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Roberto Belloc le Sam 17 Sep - 9:53

Suite au coup de feu roberto est surpris, puis il se retourne, hachette a la main et s'aprète a attaquer, il continue de chercher un extincteur ou une source de froid.
Bon sang, des zombies, serieux, on est mal barré mon vieux.

Rberto tente d'attaquer le premier mort-vivant, si joshua ne la pas tuer.
Sauf s'il vois un extincteur.
avatar
Roberto Belloc

Messages : 190
Date d'inscription : 01/08/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Droog le Dim 18 Sep - 0:28


Joshua tir sur I2 : 8(2d6)+8 = 16
I2 sans défenses : 8(3d6)
I2 perd 7 vig et 2 adr

Roberto attaque I2 : 8(2d6)+8
I2 attaque Roberto : 5(2d6)+3
I2 perd 5 vig

I2 out


Joshua tira une méchante balle sur l’infecté le plus proche, ce dernier hurla de douleur mais continua d'avancer, laissant une grosse trace de sang dégueulasse derrière lui. Prenant son courage à deux main et sa hache avec Roberto fonça sur ce dernier et le décapita d'un coup bien placé.  

Les trois autres allaient lui foncer dessus, ça allait être un carnage !

De son coté Hidegarde s'était enfermé dans la salle de l’ascenseur et hurlait tout ce qu'elle pouvait. Quand je vous disait qu'elle était un peu bizarre cette fille ...




avatar
Droog
Admin

Messages : 2587
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Quelque part dans ce drôle de monde

Voir le profil de l'utilisateur http://2222.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Joshua N le Dim 18 Sep - 1:41

La panique le prends... Il réajuste son viseur et tire. Bam ! La deuxième balle avait frôlé le mur ! Et Joshua se rends compte qu'il a faillit tuer Roberto...

- Décalé !

Il fait un pas à droite et tente ensuite de tirer sur un autre infecté
avatar
Joshua N

Messages : 219
Date d'inscription : 29/07/2016
Age : 15
Localisation : Dans le bush

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le CNRS : centre de la noire roche souterraine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum